Moulin Naisse

Les premières traces écrites d’un moulin sur le site datent de 1577. D’abord moulin à poudre, il sera transformé en scierie une centaine d’année plus tard. Plusieurs campagnes de travaux vont ponctuer l’histoire du monument, comme l’atteste

d’ailleurs le millésime 1797 gravé sur un linteau intérieur.

 

Aux alentours de 1857, le moulin est transformé en moulin à tan.

 

Le Moulin Naisse tire son nom de la dernière famille de propriétaires qui, dès 1928, modernisent l’installation pour les besoins d’une scierie. Cette dernière sera en activité jusqu’en 1969.

 

De son lointain passé, le bâtiment a conservé les traces des différents artisans et bâtisseurs qui y ont œuvré, ainsi qu’une roue à aubes dont la machinerie est celle de 1825.

 

A gauche du moulin proprement dit, se dresse toujours l’ancienne tannerie du 19e siècle, facilement reconnaissable grâce aux neuf baies rectangulaires qui ponctuent sa façade.

 

 


Les artistes :

Fanette Bailleux - Laurent Toussaint