Didier GOESSENS

 

On l'a connu illustrateur de mode pour les magazines et les grands stylistes, ... dessinateur-peintre de "Grosses", ses femmes toutes en volumes, légèreté et sensualité, mais aussi ses peintures et ses encres de coquelicots, de centaures, de taureaux, de nus féminins, de couples en étreintes, ou de paysages abstraits ... on se souvient de ses grandes installations de tissus peints en kakemonos, à l'exposition de Séville, au CNDB, ou aux Vatelottes.

 

Depuis le printemps 2018, il a franchi le pont des rivières d'huiles, et ce sont autant de sensations qu'il pose sur toiles ou sur papier. De paysages imaginaires non prémédités, à l'abstraction lyrique ou expressionniste, une explosion de gestes, de danses improvisées, qui laissent en taches et traces, le récit de ses "intuitions pulsionnelles".

 

L’écriture de l'émotion devient le message, le style n'est plus seulement le vecteur d'un contenu, il est l'objet en soi qui se délivre. Et, encore, la force, la puissance, et le souffle, côtoient la sensibilité, le ténu, le léger. La quête absolue d'un instant magique, l'immersion dans le Grand Tout." (Orten Popan)

 

Adresse :

 

Villa Sainte - Lucie

Rue Chanoine Crousse

 

&

 

Presbytère de Ruette

Rue Abbé Dorion


Organisation générale et coordination : Frédéric Gribaumont et Timothée Bailleux

Conception graphique : Louise Charlier / MTG Virton

Éditeur responsable : Nathalie Van de Woestyne - Présidente de la Commission culturelle de la Ville de Virton