Evelyne de Behr

Au quotidien, des choses infimes sans cesse nous traversent, que notre conscience confie aussitôt à l’oubli, mais qui nous enveloppent, nous imprègnent, accolent nos corps à l’infini. Ces « petites perceptions », Evelyne de Behr nous les rend sensibles, par son travail sur les formes, les couleurs, les matières de ce que, d’ordinaire, nous délaissons.

Ainsi, des savons usés baignent-ils dans des atmosphères de gemmes, et des objets glanés s’assemblent-ils, nous restituant leur sens tactile, l’art, pour la première fois, arrêtant sur eux un regard si distrait par la masse de ce qu’il voit.

 

Retrouvez l'artiste au CACLB

 

 

Contact : 

 

bureau@caclb.be